Programme - à venir

Conférencière invitée

 

Alexandra Ernst

Laboratoire de Psychopathologie et Neuropsychologie (LPN, EA 2027)
UFR de Psychologie - Université Paris 8 - Vincennes - Saint Denis

 

La (re)construction de nos souvenirs et l’imagination de notre futur à la lumière des neurosciences cognitives et de la neuropsychologie clinique

 

L’esprit humain a la capacité de se détacher temporairement de son environnement immédiat pour voyager mentalement dans son passé ou son futur personnel et ainsi se rappeler d’événements de son passé (mémoire autobiographique ; e.g., la dernière soirée entre amis) ou imaginer des événements de son futur (pensée future ; e.g., sa présentation lors d’un prochain séminaire). Au cours des vingt dernières années, le voyage mental dans le temps a suscité l’intérêt de nombreux chercheurs dans le domaine des neurosciences cognitives. Dans cette présentation, j’aborderai les principaux résultats issus de ces travaux qui visent à mieux comprendre les mécanismes cognitifs et cérébraux qui sous-tendent la (re)construction de nos souvenirs et le rôle de notre mémoire dans l’anticipation et l’imagination d’événements pouvant se produire dans notre futur. Une seconde partie ancrée dans l’approche neuropsychologique illustrera comment, du fait de leurs liens étroits, les capacités de mémoire autobiographique et de pensée future sont souvent altérées de façon simultanée dans différentes affections neurologiques et psychiatriques.